Une façon différente de boire

Partout dans le monde, les différents types de vie nocturne sont des cultures en soi. Une façon amusante de plonger dans cette partie de la culture et de vivre une véritable expérience locale au Japon est de se rendre dans un izakaya. Les izakaya jouent un très grand rôle dans la culture japonaise (boire) et sont des lieux de consommation populaires après le travail. Partout dans le monde, les gens ont souvent l’image des Japonais qu’ils sont toujours au travail et font de longues heures. Bien que cela soit vrai pour certains travailleurs, ce n’est pas toujours le cas. En fait, les Japonais sont des experts dans le monde du divertissement, avec l’izakaya et le karaoké et deux grands exemples. De nombreux (jeunes) Japonais vont souvent visiter un izakaya ou d’autres formes de divertissement, également pour soulager la pression du travail. Dans cet article, nous présenterons la culture izakaya et expliquerons comment vous pouvez également vivre cette expérience locale.

Qu’est-ce qu’un izakaya

Que vous soyez novice dans la culture japonaise ou que vous ayez une certaine expérience, il est probable que vous ayez déjà entendu parler de l’izakaya (居酒屋). Izakaya est écrit en utilisant trois kanji qui sont traduits par “rester”, “saké” et “boutique” et fondamentalement, un izakaya est un bar de style japonais qui sert de l’alcool et de la nourriture. Ce sont des endroits décontractés que beaucoup de gens visitent après le travail avec des collègues ou des amis, pour prendre un verre et une collation, comme le bar à tapas espagnol ou un pub britannique. La nature informelle des bars facilite la connexion avec les autres clients, il est accepté de commencer à discuter avec des étrangers, car généralement les Japonais resteront fidèles à eux-mêmes.

Nourriture et boissons Izakaya

Alors que la plupart des restaurants se concentrent sur le service d’un plat principal par personne, Izakaya sert une large gamme de plats qui sont souvent partagés au sein du groupe. Les plats typiques incluent le poulet karaage (poulet frit à la japonaise), yakitori, edamame, poisson grillé, frites, sashimi, sushi, ebi-mayo (crevettes frites avec mayo), nabe (potée japonaise) et salades.

Izakaya se traduit par un restaurant de saké, mais sert également une large gamme d’autres boissons. En règle générale, des boissons alcoolisées nationales et parfois importées, notamment de la bière, du saké et du shochu, sont servies ainsi que des boissons non alcoolisées bien sûr.

Saké Izakaya

Menu Izakaya

Vous paierez un otōshidai (お通し代) ou sekiryō (席料), qui peut être traduit par un frais de table, même si cela peut être un peu déroutant. Les frais de table sont facturés par personne et comprennent un petit plat de nourriture appelé otōshi.

Outre le service normal que n’importe quel bar propose comme petit endroit pour boire un verre après le travail, les izakaya sont également très populaires pour leurs menus : nomihoudai (飲み放題) et tabehoudai (食べ放題). Ces deux ensembles sont des ensembles dans lesquels vous pouvez commander autant de boissons (nomimono) et de nourriture (tabemono) sur une période de temps fixe (généralement deux heures).

Comment faire l’expérience d’un izakaya

La meilleure façon de découvrir un izakaya est bien sûr avec un groupe de japonais. Ce groupe peut être composé de n’importe qui : clubs étudiants, équipe sportive, collègues de travail, votre classe universitaire (professeur inclus), ou même un rendez-vous ! Lorsqu’il s’agit de boire, les Japonais se tournent rarement vers les bars et optent plutôt pour l’izakaya. Dans la plupart des cas, lorsqu’on boit au Japon, la fin évidente est de se saouler, et boire en grande quantité est tenu en haute estime. Les histoires d’homme salarié dormant sur les marches du métro sont vraies. Lorsque vous visitez les zones de consommation populaires, vous pouvez très certainement voir un (ou plusieurs) salarié évanoui dans les rues, en particulier le vendredi soir.

À faire et à ne pas faire dans un izakaya

Après s’être assis, par terre ou à table, souvent une bière – nama-biru – est commandée pour tout le monde au premier tour. Vous attendez toujours que chaque membre ait bu un verre pour chanter le traditionnel ‘KANPAI !‘ comme une. La plupart des jeux à boire nécessitent une auto-introduction en japonais avant de participer. Quand un senpai (membre plus âgé du club) te demande quelque chose, tu fais ce qu’on te dit, quand il te demande de boire tu bois, mais parfois à la fin de la nuit il te paiera, c’était mon cas. Il y a un sentiment qu’il fait un investissement en vous, selon les Japonais, il y a un sentiment de confiance que le kouhai (le plus jeune membre) se souviendra un jour de son senpai. À leur tour, lorsque les membres plus jeunes vieillissent, ils peuvent payer pour les nouveaux recrutés. Le nomikai (boire un verre) se termine généralement par le fait que le chef du groupe ou du club prononce quelques mots, puis l’ensemble du groupe applaudit en disant « Yooooo » signifiant la fin de l’événement.

Izakaya kanpai

Pour la plupart des étrangers, l’izakaya n’est pas une expérience culturelle écrasante, mais plutôt une façon différente mais amusante de boire avec un budget limité. C’est vraiment une expérience bon marché de boire complètement car le prix varie souvent entre 1 000 et 2 500 pour deux heures de boissons à volonté. Pour certaines personnes, aller à l’izakaya est utilisé comme pré-jeu pour les boîtes de nuit. Cela rend les nuits chères, mais il existe peu d’autres moyens de se mettre dans l’ambiance aussi rapidement avec la liberté de choisir ce que vous buvez et comment vous le buvez.

Souvent lorsque vous visitez en groupe, vous aurez votre propre stand mais dans tous les cas personne n’est gêné par votre volume sonore (tout le monde est là pour la même raison). Un izakaya peut être un excellent moyen de rencontrer des locaux, après quelques verres, la barrière de la langue semble être moins un problème. Rappelez-vous cependant, tout comme le karaoké, l’izakaya est principalement un événement de groupe fermé, ne vous attendez pas à rencontrer beaucoup de gens lors d’une aventure japonaise.

Si vous voulez vous assurer de rencontrer des locaux et d’avoir Kanpai avec d’autres voyageurs, rejoignez notre Visites des bars! Votre guide vous permettra de vivre la meilleure expérience de consommation au Japon. Apprendre à connaître les histoires locales et essayer la nourriture unique d’izakaya seront les excellentes options pour une nuit.

??Visite des bars locaux d’Asakusa (Tokyo)
??Visite guidée de Shinjuku Izakaya (Tokyo)
??Visite gastronomique de Pontocho Backstreet (Kyoto)

Suivez-nous sur Instagram ou Facebook pour plus d’inspiration de voyage. Ou taguez-nous pour être présenté !


Laisser un commentaire