Le guide ultime des théières japonaises

Pour de nombreux amateurs de thé, boire du thé est une forme d’art. Les méthodes traditionnelles impliquent l’infusion de feuilles en vrac dans des tasses et des théières spéciales dans le but ultime d’obtenir le maximum de saveur et d’arôme tout en créant une expérience gustative exquise. Les Japonais sont passés maîtres dans l’art de la préparation du thé au fil des siècles. Les théières japonaises ont été conçues spécialement pour apprécier les délicieuses saveurs du thé vert.

Vous pouvez retrouver tous nos produits dans la catégorie Thé en suivant ce lien.

Ce guide ultime des théières japonaises est conçu pour vous aider à choisir la théière qui convient à votre style de préparation du thé. Découvrez-en plus sur la construction, les types et les avantages des théières japonaises.

3 types de théières japonaises (Kyusu)

Les théières japonaises se présentent sous trois formes principales et sont également appelées kyusus. Les poignées de la théière rendent chaque style distinctif et ajoutent une nouvelle dimension à l’art d’infuser et de verser le thé. Les théières sont créées principalement dans les préfectures de Mie, Gifu, Aichi et Niigata. Dans ces préfectures, Iwachu et Tokoname sont parmi les créateurs de théières les plus prolifiques.

Parmi les théières célèbres, citons la théière Banko, Arita Yaki, Onko, Mumyoi Yaki et Tokoname Yaki, qui tirent leurs noms de l’argile et des régions où elles sont créées. Le type d’argile utilisé dans leur construction distingue également les théières. Par exemple, les théières Banko sont généralement fabriquées avec de l’argile violette tandis que les variétés Tokoname sont fabriquées avec de l’argile rouge.

Yokode Kyusu (Théière à poignée latérale)

Un Yokode kyusu se caractérise par une poignée qui dépasse directement du côté de la théière. L’anse est étroite au bord de la théière arrondie et prend une forme plus bulbeuse vers l’extrémité libre. Le bec verseur est situé à un angle de 90 degrés par rapport à la poignée. La théière permet au buveur de thé de tenir l’anse et de placer son pouce sur le couvercle pour verser d’une seule main.

Uwade Kyusu (Théière à poignée supérieure)

Un Uwade kyusu se caractérise par une poignée distincte située directement sur le dessus du pot. L’anse est généralement fabriquée dans un matériau différent de celui du reste du pot. Par exemple, si la théière est en porcelaine, la poignée peut être en bambou, en plastique ou en rotin. L’anse reste froide car elle est fixée à la théière par des crochets métalliques. Le style de la poignée fait également de cette théière un bon choix pour les gauchers. Cette théière est ronde et robuste comme le Yokode kyusu.

Ushirode Kyusu (Théière à poignée arrière)

La théière Ushirode kyusu s’inspire des théières chinoises classiques. Elle comporte une poignée située directement à l’opposé du bec verseur. Ces théières sont dotées d’un couvercle qui permet de sceller les arômes et l’humidité pendant l’infusion. Ce type de théière japonaise doit être utilisé pour infuser les thés chinois et britanniques.

Autres styles de théières japonaises (Tetsubin, Houbin et Shiboridashi)

Tetsubin

Le tetsubin japonais est une théière en fonte. Au Japon, la théière en fonte tetsubin est traditionnellement utilisée comme théière à sencha pour chauffer l’eau et infuser le thé sencha dans des tasses à thé. La construction en fonte chauffe le thé rapidement et le garde chaud plus longtemps que les alternatives en porcelaine ou en argile. L’intérieur de la théière en fonte peut être recouvert d’émail, ce qui permet à la théière d’infuser plusieurs types de thé. Les variétés traditionnelles de théières en fonte japonaises ne contiennent pas de revêtement en émail et ne doivent être utilisées que pour un seul type de thé.

Hôhin (Houbin)


Un Hôhin est une théière japonaise qui n’a pas de poignée. Elle est conçue pour être tenue directement dans les mains en coupe. Cela permet au buveur de thé d’apprécier la sensation et la chaleur du thé, ajoutant une nouvelle dimension au processus de consommation du thé. Puisqu’il n’y a pas de poignée, cette théière doit être utilisée pour infuser des thés verts à basse température, comme le gyokuro ou le sencha de qualité supérieure. Cette théière est également idéale pour l’infusion de thés coûteux de haute qualité car le gaspillage est minimisé grâce à la petite taille de la théière.

Shiboridashi


Le shiboridashi est similaire au hôhin, sauf qu’il a une forme plus trapue. La théière comporte un bol peu profond et une poignée directement opposée au bec verseur en forme de croissant de lune. Cette théière n’est pas livrée avec un filtre. Un shiboridashi doit être utilisé pour infuser des thés de haute qualité, car sa large surface permet aux feuilles de thé de se dilater et de développer une saveur profonde.

Matériaux de la théière japonaise


La plupart des théières japonaises sont fabriquées en argile ou en porcelaine.

Argile


Les théières en argile sont généralement utilisées pour infuser des thés verts, car l’argile poreuse absorbe la saveur de chaque infusion. Cela crée une saveur plus profonde et plus riche à chaque nouvelle infusion. Cela signifie également que la théière en grès ne peut être utilisée que pour infuser un seul type de thé.

Parmi les théières en argile les plus populaires figurent le Banko-yaki et le Tokoname-yaki. Ces deux théières contiennent du fer argileux qui renforce les notes umami des thés verts en interagissant chimiquement avec les tannins. Les théières en argile peuvent également produire une saveur plus douce et régulière sans l’amertume associée à certaines infusions de thé vert.

Porcelaine


Les théières en porcelaine japonaise sont généralement utilisées pour d’autres types de thé. Comme la porcelaine n’est pas poreuse, elle n’absorbe pas les arômes et peut être utilisée pour infuser différents types de thé.

Verre


Le verre et l’acier inoxydable sont rares lorsqu’il s’agit de consommer du thé japonais. Il n’existe pas de théière japonaise classique en verre. Cependant, les tasses à thé en verre sont assez courantes pour la consommation de thé vert glacé.

Choisir un filtre


La plupart des services à thé japonais comportent des infuseurs ou des filtres à thé intégrés. Les matériaux les plus courants sont l’argile et la porcelaine. Le matériau est assorti à la construction du kyusu ou du hôhin et empêche les feuilles ou la poussière de thé de pénétrer dans les tasses de thé lorsqu’on les verse. Certaines théières de style japonais contiennent des filtres en métal. La plupart des amateurs de thé évitent le métal car il peut altérer la saveur de certains types de thé. Lorsqu’on choisit une théière japonaise, l’argile et la porcelaine semblent être les grands gagnants.

Choisir une théière japonaise


Les théières japonaises offrent une variété étonnante de façons d’infuser le thé comme une œuvre d’art. De la théière Banko en argile violette aux théières Tokoname en argile rouge, il existe des dizaines d’options. Le choix de la bonne théière japonaise dépendra de votre style d’infusion du thé.

Si vous préférez les thés verts de haute qualité ou les portions individuelles, un hôhin, un Yokode kyusu ou un shiboridashi est le meilleur choix. Si vous aimez infuser de plus grandes quantités, l’uwade ou l’ushirode kyusu vous conviendra mieux. Si vous êtes gaucher, le Yokode kyusu peut être difficile à verser, à moins que vous n’en fassiez fabriquer un sur mesure avec la poignée du côté opposé. Le manche en bambou de l’Uwade kyusu convient mieux aux gauchers.

Une fois que vous connaissez votre style d’infusion, vous pouvez choisir le type de matériau que vous préférez. Si vous aimez les théières en céramique de style chinois, l’Ushirode kyusu offre un aspect et une sensation similaires avec une construction en porcelaine blanche. Sinon, choisissez une option en argile en fonction de vos préférences régionales et de couleur.

Les théières japonaises anciennes constituent également d’excellents cadeaux pour Noël, les mariages et les pendaisons de crémaillère. Elles constituent l’option idéale pour les amateurs de thé qui souhaitent créer leur propre version de la cérémonie du thé japonaise. Les théières japonaises sont également parfaites pour l’infusion quotidienne de thé en vrac. Il suffit d’ajouter de l’eau chaude, votre thé en feuilles préféré et de profiter de l’art de la préparation du thé.

Laisser un commentaire