Guide des belles îles Amami de Kagoshima

En tant que pays insulaire, le Japon regorge d’îles paradisiaques qui semblent sortir tout droit d’un guide. Alors qu’Okinawa est généralement la destination ultime pour les amateurs de plage au Japon, les îles Amami (奄美大島) offrent isolement et détente tout en apportant le même temps chaud qu’Okinawa. Dans le cadre des grandes îles Ryukyu, vous constaterez que de nombreux habitants ne parlent pas le japonais standard. À l’origine sa propre nation insulaire, les îles Amami ont ensuite été occupées pendant la restauration de Meiji et incorporées à la préfecture de Kagoshima.

Aujourd’hui, les îles sont connues pour leur climat subtropical, leurs magnifiques récifs coralliens, leurs sports nautiques et leur nourriture délicieuse qui peut être appréciée toute l’année. Les îles Amami se composent de 13 îles au total, dont seulement huit sont habitées par des personnes. De nombreux touristes et habitants ne connaissent que les destinations balnéaires les plus populaires au Japon, cependant, si vous voulez un vrai aperçu de la culture et de l’histoire japonaises, nous vous suggérons de visiter les îles Amami.

Comment se rendre aux îles Amami

L’archipel d’Amami est situé à environ 380 au sud-ouest de Kyushu et, comme toutes les autres îles du Japon, vous devez prendre un ferry ou un avion pour rejoindre l’île principale d’Amami Oshima. Bien que le ferry soit moins cher et coûte 9 000 ¥ pour un voyage, il faut environ 13 heures pour rejoindre l’île. Les réservations pour le ferry doivent être faites à l’avance et peuvent être faites sur le Site Internet du tourisme de Kagoshima. L’avion en revanche met environ 1h depuis Kagoshima et Okinawa, et un peu plus depuis Tokyo, et Osaka. La plupart des petites îles habitées ont des vols locaux entre les îles et des vols régionaux vers Kagoshima et Okinawa également.

Les îles Amami

Le groupe d’îles d’Amami est très populaire pour ses plages immaculées et sa jungle, avec environ 95 % d’Amami Oshima boisée. Les 13 îles offrent une flore et une faune magnifiques et uniques, y compris la deuxième plus grande forêt de mangroves du Japon. Jetons un coup d’œil à certaines des îles.

1. Amami Oshima

Comme son nom l’indique, Amami Oshima (奄美大島) est la plus grande des îles. « O » est le préfixe pour grand et « shima » signifie île en japonais, ce nom signifie littéralement « grande île ». C’est aussi la neuvième plus grande île du Japon. Amami Oshima fait partie du parc national d’Amamigunto, car 95 % de l’île est boisée. Il y a aussi des plages cristallines qui permettent de fantastiques possibilités de plongée pour voir les récifs coralliens et les poissons aux couleurs vives. La région nord de l’île regorge de stations balnéaires, il est donc aussi facile de se déplacer sur l’île que d’acheter un abonnement de bus.

Plage d'Amami
TANAKA Juuyoh (田中十洋), CC PAR 2.0, via Wikimedia Commons

2. L’île de Tokunoshima

Tokunoshima (徳之島) est la deuxième plus grande des îles et abrite un type rare de tauromachie appelée sumo bovin ou togyu. Typiquement, la tauromachie est associée à des matadors, balançant un tissu rouge sur un taureau, Bovine Sumo met des taureaux contre d’autres taureaux dans un affichage pour la domination. Le sumo bovin est pratiqué sur l’île depuis plus de 500 ans. Outre la tauromachie, Tokunoshima possède également un magnifique littoral corallien, excellent pour la plongée avec tuba et la plongée dans des eaux cristallines. Tokunoshima est également une destination populaire pour l’entraînement des athlètes. En juin, il y a aussi le triathlon annuel ouvert à tous ceux qui souhaitent y participer. Avec sa devise “Fast or Slow, It’s Your Show”, cela donne aux gens une chance de tester leurs capacités comme les athlètes de l’île.

3. L’île d’Okinoerabu

L’île d’Okinoerabu (沖永良部島) est une combinaison de beauté naturelle et de mysticisme. Abritant plus de 300 grottes calcaires et une flore et une faune variées, Okinoerabu est connue comme l’île des fleurs et des grottes. Il y a une section de 600 mètres de grottes calcaires ouvertes à l’exploration publique pour seulement 1 100 ¥. Les visiteurs peuvent voir les formations de stalactites et de stalagmites à couper le souffle, un paradis pour ceux qui s’intéressent à la géologie. Il y a aussi beaucoup de coraux à voir à travers la plongée avec tuba et la plongée.

4. L’île Yoron

En tant qu’île la plus proche d’Okinawa, vous pouvez ressentir l’impact de la culture Ryukyu sur la culture connue sous le nom de Yoronjima ou Yoronto. Bien qu’elle soit plus petite que les trois autres îles principales, l’île de Yoron (与論島) a beaucoup à offrir en termes de nature tropicale et de folklore enchanteur. Le village folklorique Yoron a été créé pour préserver les traditions culturelles et le patrimoine des habitants de l’île. De vieilles maisons et des machines ont été restaurées ici pour aider à dire aux générations futures à quoi ressemblait la vie sur l’île. Le banc de sable de Yurigahama est également un spectacle incroyable à voir. C’est un phénomène saisonnier qui ne se produit qu’entre avril et octobre à marée basse. La petite île offre plus de 60 plages entourées d’eaux turquoises !

​L’utilisateur japonais de Wikipédia Snap55, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Culture des îles Amami

Après l’arrivée des humains sur l’île, les indigènes Amami ont développé leur propre culture et leurs traditions, fortement influencées par les îles Ryukyu et d’autres cultures d’Asie du Sud-Est. Certains des festivals uniques incluent le Hirase Mankai et le style de danse Yui no Honen Odori. Tsumugi d’Oshima se trouve également sur l’île. C’est un tissu de soie luxueux dont l’histoire remonte à plus de 1 300 ans. Historiquement, de nombreux habitants parlent un dialecte Ryukyu local pour aider à maintenir la culture traditionnelle en vie.

Sur les îles, keihan est une spécialité locale populaire. Le nom se traduit par du poulet et du riz, et les ingrédients de base sont du poulet sur du riz recouvert de bouillon. Il comprend généralement un mélange d’omelette, de gingembre, d’oignon vert, de champignons et d’algues séchées. À travers les îles, les habitants boivent également de l’alcool distillé connu sous le nom de kokuto shochu. Il est fabriqué à partir de canne à sucre cultivée sur les îles plutôt que de la base habituelle de patates douces, de riz à peine ou de sarrasin. A essayer absolument lors de la visite des îles Amami.

Découvrez des activités de plein air sur Amami avec un guide local
Visite culturelle 3D2N de l’île d’Amami

Où dormir à Amami

L’archipel d’Amami offre une exploration culturelle riche et des vues magnifiques. Remplies de flore, de faune et d’une vie marine incroyable, les îles Amami constituent une excellente évasion hors du mode de vie métropolitain trépidant. C’est aussi une excellente alternative pour ceux qui veulent vivre l’expérience d’Okinawa sans les foules d’Okinawa. Les îles sont encore quelque peu isolées, laissant une grande partie de la culture traditionnelle intacte, offrant un aperçu des traditions Ryukyu et de la vie japonaise.

Suivez-nous sur Instagram, Facebook et Twitter pour plus d’inspiration de voyage. Ou taguez-nous pour être mis en avant !


Ce message peut contenir des liens d’affiliation. Lorsque vous cliquez et effectuez un achat, nous pouvons recevoir une commission, sans frais supplémentaires pour vous.


Laisser un commentaire