Festival de danse Koenji Awa Odori

Au Japon, la saison estivale marque aussi la saison des festivals. Des festivals sont organisés toute l’année mais juillet à septembre est la haute saison. Vivre seul un festival de danse japonaise est une excellente raison de visiter le Japon, c’est une expérience unique et amusante pour les participants et les visiteurs. L’un des festivals d’été les plus célèbres est Awa Odori, un festival de danse avec plus de 400 ans d’histoire. Awa Odori est la danse traditionnelle de Tokushima dans la région de Shikoku, Awa est l’ancien nom de la préfecture et Odori signifie danse. À Tokyo, le premier Awa Odori a eu lieu en 1957 pour apporter de la joie et des rires à la ville et donner un coup de pouce à la ville locale de Koenji située à Suginami-ku. Le festival a commencé petit, mais attire maintenant un million de visiteurs à Koenji, chaque année le dernier week-end d’août. Ici, nous vous donnerons un aperçu de l’événement et comment profiter du populaire festival d’été.

Qu’est-ce qu’Awa Odori

Awa Odori est un festival de danse traditionnelle japonaise organisé en été. Le festival de danse animé est né à Tokushima mais est aujourd’hui organisé dans tout le Japon. Tokushima Awa Odori (阿波おどり) est toujours le plus grand de tous et se tient chaque année entre le 12 et le 15 août avec des dizaines de milliers de participants qui attirent des millions de visiteurs avec leurs cortèges de danse. Des groupes de danseurs appelés «ren» viennent de tout le pays, et même de l’étranger, à Tokushima pour participer. Certains d’entre eux ont pratiqué toute l’année tandis que d’autres se rassemblent quelques jours avant l’événement.

Atelier Awa Odori Koenji

Types de danses Awa Odori

Il existe trois types de danse différents : premièrement, la la danse des hommes où les hommes dansent au ras du sol, penchés en avant. Deuxièmement, le la danse des femmes interprétées par des femmes qui dansent sur les sandales geta surélevées traditionnelles portant les chapeaux tressés emblématiques, tout en dansant, elles chanteront en continu “yatto sa yatto yatto» qui se traduit par « Comment vas-tu ? Je vais bien”. Enfin, il y a les femmes exécutant la danse des hommes. Tous les participants portent des vêtements et accessoires traditionnels japonais, les femmes portent un yukata et les hommes portent un yukata ou happi, tous deux portent des chaussettes traditionnelles. Vous pouvez reconnaître les différents ren par les couleurs et les motifs de leurs vêtements.

La danse elle-même peut sembler facile au début, il vous suffit de lever les mains et de diriger avec la même main et le même pied lorsque vous avancez. Mais comme c’est souvent le cas, c’est beaucoup plus dur qu’il n’y paraît surtout quand le rythme s’accélère. De plus, chaque équipe de danse, connue sous le nom de ren, crée ses propres performances uniques. La danse féminine demande un peu de pratique et de bonnes capacités d’équilibre; ils doivent se pencher en avant et mettre leur poids sur leurs orteils tout en portant des sandales geta surélevées. L’un des aspects d’Awa Odori, son charme magique, est la riche variété et les performances de danse éblouissantes qui se sont développées à partir de cette simple danse. Une performance dure généralement entre 10 et 20 minutes, ce qui peut sembler court, mais essayez 10 minutes de marche en équipe et vous saurez que c’est en fait assez difficile.

Tokyo Koenji Awa-odori

Le Koenji Awa Odori de Tokyo a commencé comme un festival pour revitaliser les petites rues commerçantes de Koenji en 1957. Au départ, il n’avait lieu que dans le shotengai local, mais au fil du temps, il est devenu l’un des principaux événements estivaux de Tokyo organisés chaque année le week-end dernier. d’août. Environ 10 000 danseurs assistent à la procession du festival et plus de 1 000 000 de spectateurs visitent le festival de deux jours qui se déroule désormais dans toute la région de Koenji. Les deux soirs entre 17h et 20h, les rues de Koenji sont réveillées au son des tambours de la shime daiko, odaiko et okawa, mêlé aux petits sons du shamisen, un instrument semblable à une guitare à trois cordes. L’instrument principal est le feu, une flûte chargée de la mélodie principale. Le son des cloches du Kane, gong japonais indiquera le rythme. Émus par le rugissement des foules passionnées, les danseurs Awa Odori traverseront la ville de Koenji à travers les 8 scènes où son parcours forme un 8 géant.

Tokyo Awa Odori Expérience Koenji

Lorsque vous visitez Tokyo, mais que vous ne pouvez pas vous rendre au festival Awa Odori, il est toujours possible de plonger profondément dans le monde de Tokyo Koenji Awaodori. Tout au long de l’année, des ateliers et autres événements sont organisés avec des performances live des différents ren.
Visite de Koenji Awa Odori vous permet d’en apprendre davantage sur l’histoire locale de Koenji en vous promenant dans la ville avec un guide local, en regardant le spectacle d’Awa Odori et vous pouvez également apprendre l’Awa Odori lui-même en essayant de jouer des instruments et de danser aussi !
Réserver Excursion d’une demi-journée à Koenji Awa Odori

La région de Koenji, située le long de la ligne Chuo, est largement connue pour cet événement estival majeur qui se déroule le dernier week-end d’août. C’est une expérience incroyable pour les habitants et les touristes de goûter à l’atmosphère énergique du festival. Lors de votre visite à Tokyo en août, profitez des spectacles de danse, des airs et de toute la délicieuse cuisine de rue en cette même saison chez Koenji !

Suivez-nous sur Instagram, Facebook et Twitter pour plus d’inspiration de voyage. Ou taguez-nous pour être mis en avant !


Ce message peut contenir des liens d’affiliation. Lorsque vous cliquez et effectuez un achat, nous pouvons recevoir une commission, sans frais supplémentaires pour vous.


Laisser un commentaire