Aizu-Wakamatsu : week-end dans la ville des samouraïs au Japon


Cultivant la culture traditionnelle, offrant une cuisine unique et abritant de magnifiques paysages, la préfecture de Fukushima est connue pour produire certains des meilleurs fruits et sakés du Japon. C’est la troisième plus grande préfecture du Japon et a une histoire profonde liée à culture samouraï. Malgré la peur des Tremblement de terre de Tohoku 2011, le tourisme à Fukushima a énormément rebondi et Fukushima est devenue une destination populaire pour admirer la vue sur le feuillage saisonnier en automne ainsi que sur la charmante fleur de sakura au printemps, profiter des onsens et faire de la randonnée dans les montagnes. L’une de ces destinations est Aizu-Wakamatsu (会津若松), une ville-château traditionnelle bien préservée qui s’appelle Samurai City. Il était autrefois connu comme le pays des samouraïs au cours de la Période Edo (1603-1868) et a été l’un des derniers bastions à se tenir debout pendant la Guerre de Boshin (1868-1869). Aizu-Wakamatsu est assez proche de Tokyo et peut être atteint en train, c’est donc un bon week-end. Voyons comment passer un week-end dans la ville japonaise des samouraïs Aizu-Wakamatsu.

Comment se rendre à Aizu-Wakamatsu

La ville est facilement accessible par Shinkansen de Tokyo en environ 3 heures. Depuis la gare de Tokyo, prenez le train à grande vitesse jusqu’à Koriyama pour changer de train et continuer jusqu’à la gare d’Aizu-Wakamatsu. Bien que la région soit assez rurale et qu’une voiture de location privée soit le moyen le plus rapide et le plus rapide de se déplacer, il est facile de se déplacer dans la ville avec l’achat d’un laissez-passer de transport d’une journée. Pour seulement 600 ¥, le pass peut vous emmener en bus à travers la ville vers toutes les principales destinations touristiques. Vous pouvez également louer des vélos à la gare d’Aizu-Wakamatsu si vous le souhaitez.

Tohoku Shinkansen

Jour 1 – Châteaux, Temples & Onsens

Après une arrivée matinale en ville, nous vous suggérons de passer la journée à visiter les monuments historiques de la ville. La plupart des principaux sites touristiques d’Aizu-Wakamatsu sont accessibles depuis la ligne de bus en boucle principale. En utilisant le pass d’une journée, promenez-vous en ville pour visiter le célèbre château, les temples et les onsens de la ville. Promenez-vous dans les quartiers historiques de Nanokamachi-Dori (七日町通り) et Rue Noguchi Hideyo Seishun (野口英世青春館). Les bâtiments existent depuis environ 50 à plus de 100 ans, car ils ont tous été construits au cours de la Meiji, Taishoet Époques Showa, en conservant l’atmosphère traditionnelle de la ville. L’un de vos arrêts devrait certainement être le Brasserie de saké Suehiro (末廣酒造 嘉永蔵) car il propose des visites et des dégustations. Pour ceux qui ne boivent pas mais souhaitent s’amuser, le quatre-quarts infusé au café et au saké servi dans la brasserie est également délicieux.

Château de Tsuruga (鶴ヶ城) et Parc municipal de Tsurugajo (鶴ヶ城市民公園) sont également un incontournable à Aizu Wakamatsu pour les personnes intéressées à en savoir plus sur l’histoire du Japon. Autrefois lieu de conflit, le château, l’un des plus beaux châteaux du Japonet les terrains environnants sont maintenant populaires observation des fleurs de cerisier place au printemps. Le gouvernement Meiji a une fois démoli le château d’origine en 1874, mais le donjon principal a été reconstruit en 1965. De nouveaux ajouts tels qu’un musée et une galerie d’observation ont été ajoutés. Vous pouvez entrer dans le château et monter au dernier étage, où vous serez accueilli avec une magnifique vue panoramique sur les environs, y compris Mont Bandai et Lac Inawashiro – la maison des cygnes migrateurs du Japon. Vous pouvez acheter un billet combiné (¥520) qui vous donne accès au château de Tsuruga, le magnifique château bien entretenu Maison de thé Rinkaku (茶室 麟閣), où les seigneurs féodaux tenaient le cérémonie du théaussi bien que Jardin Oyakuen (御薬園).

En fin de journée, dirigez-vous vers les eaux rajeunissantes de Higashiyama Onsen (東山温泉街). À seulement 10 minutes en voiture, cette station thermale abrite plusieurs ryokan qui offrent des bains onsen aux visiteurs d’un jour ainsi qu’aux invités pour la nuit. Enregistrez-vous dans votre ryokan ici, regardez le coucher de soleil depuis la source chaude et savourez un délicieux repas.

Jour 2 – Villes traditionnelles, chef de gare Cat et trains panoramiques.

Le matin, prendre un bus pour Gare d’Ashinomaki Onsen (芦ノ牧温泉駅) pour être accueilli par l’adorable célèbre chat de la gare. Le nom du chat est Love et elle est à la tête de la station depuis environ cinq ans. Avec son assistante Peach, elle accueille chaleureusement et envoie les trains à la gare. Les visiteurs ne sont pas autorisés à tenir les chats, mais ils peuvent le caresser doucement.

Les week-ends d’avril à novembre, vous pouvez également monter à bord d’un train panoramique appelé Train Oza-Toro-Tembo. Ce train touristique traverse le paysage d’Aizu et fait plusieurs arrêts où vous pouvez descendre. À la gare d’Ashinomake Onsen, le train fait un arrêt de 10 minutes, ce qui devrait vous laisser suffisamment de temps pour rencontrer Love et Peach.

Une fois que vous avez fini de saluer les chats à Gare d’Ashinomaki Onsenil est temps de prendre la direction de la ville traditionnelle de Ouchi-Juku (大内宿), l’un des villages au toit de chaume les plus célèbres du Japon. Historiquement, Ouchi-Juku était une ville de poste cruciale entre Edo (aujourd’hui Tokyo) et le nord du Japon. Aujourd’hui, c’est une destination touristique populaire en raison des maisons traditionnelles et des autres bâtiments bien conservés. En fait, de nombreux habitants vivent encore dans les maisons et la communauté travaille dur pour préserver l’histoire de la ville. Lorsque vous visitez Ouchi-Juku, vous devez essayer leur spécialité locale, le negisoba, des nouilles soba à l’oignon vert. La façon traditionnelle de manger les nouilles consiste à utiliser la tige d’oignon negi comme baguettes pour ramasser les nouilles. Ne vous inquiétez pas cependant si la tige d’oignon est trop difficile à utiliser, des baguettes sont également disponibles, et vous pouvez simplement profiter de manger le negi !

Ouchi juku Fukushima

Une autre ville traditionnelle à visiter serait Kitakata (喜多方市) également connu sous le nom de Warehouse Town. Visitez les kura ou des entrepôts japonais traditionnels et faites une visite à pied pour en apprendre davantage sur leur histoire. À la fin de la visite, dégustez quelques-uns des ramen locaux de Kitakata. Le bouillon de ramen profondément coloré est fabriqué à partir de sauce soja brassée localement et cuite avec du porc tranché à la main.

De retour à Aizu-Wakamatsu, Aizu Bukeyashiki vaut également le détour. L’ancienne résidence d’un samouraï de haut rang pendant la période Edo a été démolie pendant la guerre de Boshin. Il a été reconstitué avec précision pour donner aux visiteurs une idée de la façon dont les samouraïs vivaient à l’époque féodale. Promenez-vous dans le paisible jardin Oyakuen. Le nom se traduit par le “jardin d’herbes médicinales”, car les habitants y cultivent des herbes depuis plus de 200 ans. Au fil des saisons, les fleurs et les herbes épanouies offrent un magnifique sentier menant à l’étang central. Avant la fin de la journée, nous vous suggérons d’essayer un peu plus la cuisine locale d’Aizu-Wakamatsu. La agemanju est un favori parmi les habitants. C’est un petit pain frit farci de haricots azuki sucrés.

Notre voyage se termine ici, mais il y a beaucoup plus de sites intéressants à voir dans la région ; faites une randonnée jusqu’au sommet du mont Bandai et visitez le magnifique Goshiki Numa, un groupe de plusieurs étangs et lacs, situé sur le plateau Bandai du mont Bandai. Le lac voisin d’Inawashiro est le quatrième plus grand lac du Japon et connu sous le nom de «lac miroir céleste», un magnifique site naturel. A Aizu-Wakamatsu, le musée préfectoral de Fukushima, chef-d’œuvre architectural Temple de Sazaedo et le mont Iimori avec les tombes de certains des braves soldats samouraïs qui ont commis le seppuku (suicide rituel) alors qu’ils pensaient que la guerre était perdue. Aizu-Wakamatsu est un excellent week-end hors de la ville. Il offre de beaux paysages ainsi qu’une histoire enrichissante sur la culture japonaise – un excellent week-end si vous nous le demandez !

Suivez-nous sur Instagram, Facebook et Twitter pour plus d’inspiration de voyage. Ou taguez-nous pour être mis en avant !

Bon voyage !

Autres articles qui pourraient vous plaire


Ce message peut contenir des liens d’affiliation. Lorsque vous cliquez et effectuez un achat, nous pouvons recevoir une commission, sans frais supplémentaires pour vous.