9 architectes japonais célèbres et leurs meilleures œuvres

L’une des meilleures parties du voyage est la chance de vous immerger dans un environnement totalement nouveau et différent. Pensez-y, quels sont vos meilleurs souvenirs de voyage ? Ils tournent souvent autour de jolies rues, de châteaux de conte de fées et d’autres beaux bâtiments et quartiers. L’architecture a une grande influence sur l’atmosphère d’une zone et son impression est célèbre dans le monde entier dans certains cas. Le Japon mélange le traditionnel et le moderne. Le pays produit un esprit innovant qui perdure depuis des siècles ou plus. Beaucoup de gens décrivent des aspects du Japon et de sa culture comme uniques. Qu’il développe ses propres traditions comme l’ikebana, le karaté ou le sushi ; ou améliorer d’autres idées telles que les automobiles, les montres et même Disney, il est évident que le Japon est fier de son travail et vise la perfection. L’un des domaines les plus répandus pour soutenir cette affirmation est le domaine de l’architecture. Les architectes japonais ont développé des bâtiments partout dans le monde et sont réputés pour leur souci du détail et leurs idées originales. Le style architectural japonais est influencé par des facteurs tels que la résistance aux tremblements de terre, l’utilisation du bois, l’utilisation de portes coulissantes et la relation avec la nature. Jetons un coup d’œil à certains des célèbres architectes japonais primés et à leurs travaux les plus emblématiques !

1. Ando Tadao

Inspiré par l’Imperial Hotel lors d’un voyage à Tokyo, un jeune originaire d’Osaka, Ando Tadao, a changé son cheminement de carrière de la boxe professionnelle à l’architecture. Il valorise la simplicité du design – un mélange de néant et d’espace vide, avec un soupçon de nature. Ses créations sont influencées par la religion et le style de vie japonais et le travail d’Ando peut vous donner une impression de « zen » avec de grandes surfaces et une utilisation créative de la lumière naturelle. Surtout son église de la lumière à Osaka met en valeur cet art avec la lumière dans la croix formée par la lumière de l’extérieur à travers des fentes entre les murs. D’autres œuvres notables sont Omotesando Hills à Tokyo, le Chichu Art Museum et Benesse House à Naoshima, et le Hyogo Prefectural Museum of Art. Il a non seulement conçu des bâtiments au Japon mais aussi dans d’autres pays asiatiques, en Europe et aux États-Unis.

2. Tange Kenzo

Reconnu comme l’un des architectes les plus influents du 20e siècle dans le monde, Tange Kenzo est connu pour créer une belle combinaison d’influences japonaises et européennes modernistes. Comme il est né en 1913, il a eu la chance de s’impliquer dans la reconstruction de villes ravagées par la guerre après la Seconde Guerre mondiale, lorsque sa formation en urbanisme qu’il a étudiée à la prestigieuse université de Tokyo s’est avérée particulièrement utile. Plus tard, il a également enseigné le génie urbain en tant que professeur, et certains de ses étudiants sont également devenus des architectes célèbres. Il aimait mélanger le style japonais traditionnel avec un style plus moderne, créant un style hybride vraiment unique. Ayant fait partie de la mouvement métaboliste d’avant-garde, il a influencé des bâtiments importants du paysage architectural de la grande ville de Tokyo.

Tange a remporté le concours pour le parc commémoratif de la paix d’Hiroshima, a participé à la reconstruction dans les années 1950 de l’important sanctuaire d’Ise et, dans les années 1960, il a conçu le gymnase national de Yoyogi pour les Jeux olympiques de 1964, qui a été réutilisé en 2020. Le bâtiment le plus populaire parmi les touristes qui a été conçu par Tange est le bureau du gouvernement métropolitain de Tokyo à Shinjuku, d’où vous pouvez voir une vue imprenable sur la ville depuis deux ponts d’observation gratuits.

3. Maki Fumihiko

Maki Fumihiko a une solide formation avec des diplômes de l’Université de Tokyo, de la Cranbrook Academy of Art et de la Harvard Graduate School of Design. Son travail est célèbre pour l’harmonisation des éléments japonais traditionnels avec le modernisme, et Maki est celui qui a introduit le concept de « oku » dans l’architecture. Oku est mieux traduit par « intérieur », et c’est un concept qui tourne autour des espaces créés par les frontières d’une structure. C’est un peu difficile à comprendre si vous ne le voyez pas, donc si vous voulez en savoir plus sur oku, vous devriez voir les œuvres de Maki comme Spiral ou le siège de TV Asahi à Tokyo, le musée Shimane de l’ancien Izumo ou le musée Aga Khan à Toronto. Beaucoup de ses œuvres célèbres se trouvent en dehors du Japon, et si vous vous rendez sur le campus du MIT dans le Massachusetts, l’extension MIT Media Lab est également issue de la table à dessin de Maki.

Spirale de Maki Fumihiko Chris 73 / Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

4. Kikutake Kiyonori

Connu comme l’un des fondateurs de l’influent groupe Metabolist, Kikutake Kiyonori a eu une grande influence sur l’architecture révolutionnaire de la ville entre les années 1960 et 1990. Le mouvement Metabolist est connu pour son mélange intéressant d’architecture japonaise traditionnelle et d’architecture occidentale moderne d’après-guerre. Ils ont conçu des bâtiments en pensant à la vie des citadins et à la nécessité de s’adapter facilement à leurs conditions de vie et de travail changeantes. Dans le Japon d’après-guerre, l’économie a commencé à prospérer et le mouvement métaboliste a grandi avec elle. Certains de leurs bâtiments ressemblent à des vaisseaux spatiaux, et la célèbre tour Nakagin Capsule conçue par Kikutake et construite en seulement 30 jours à Tokyo est l’un des meilleurs exemples de ce style architectural en train de disparaître lentement.

Tour de la capsule de Nakagin

5. Kurokawa Kisho

Un autre architecte célèbre qui a travaillé sur la tour de la capsule Nakagin était Kurokawa Kisho. Kurokawa était également l’un des fondateurs du groupe Metabolist aux côtés de Tange, Kikutake et Maki, et il était le philosophe du groupe. Il a noté que l’impermanence et l’incertitude font partie de la vie au Japon, ce qu’il a traduit en bâtiments amovibles et adaptables. L’idée japonaise de la beauté de la nature telle qu’elle est revient également dans le travail de Kurokawa ; les matériaux sont utilisés tels quels, sans ressentir le besoin de les couvrir ou d’utiliser des couleurs non naturelles. L’ouverture au changement est un autre pilier du mouvement Metabolist, avec des unités facilement interchangeables faisant partie intégrante du mouvement. Ce recyclage a également rendu les bâtiments Metabolist durables, donc d’une certaine manière, ils étaient en avance sur leur temps. Le théâtre national Bunraku d’Osaka, le musée d’art de la ville de Nagoya, le centre national d’art de Roppongi (Tokyo) et le musée d’art moderne de la préfecture de Saitama font partie des œuvres remarquables de Kurokawa. Il a également conçu de nombreux bâtiments à l’étranger, dont une aile du célèbre musée Van Gogh à Amsterdam.

Le Centre National des Arts
Centre national des arts

6. Ito Toyo

Connu pour un style caractérisé par la légèreté, la joie et l’individualité, Ito Toyo a réalisé des bâtiments très innovants. Ito pense que non seulement l’utilité mais aussi le plaisir visuel sont importants en architecture. Après avoir fait partie du mouvement Metabolist, Ito a lancé sa propre entreprise et s’est d’abord concentré sur la conception de petits projets résidentiels. La maison qu’il a conçue pour sa sœur en deuil était complètement blanche à l’intérieur avec seulement quelques fenêtres qui laissent passer la lumière avec des effets intéressants. Plus tard, il a de nouveau travaillé sur des projets plus importants dont la Tour du Vent à Yokohama qui présentait un spectacle de lumière, la Médiathèque de Sendai qui ressemble à un aquarium et le magasin phare ludique Mikamoto Ginza 2 à Tokyo qui présente des perles dans son design.

vert écarlate du Japon, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

7. SANAA

SANAA est un cabinet d’architecture fondé par deux personnes : Sejima Kazuyo et Nishizawa Ryue. Sejima est née à Ibaraki, au Japon. Après avoir obtenu sa maîtrise en architecture, elle a commencé un apprentissage avec l’architecte Ito Toyo. Après son apprentissage, elle a fondé sa propre entreprise et a embauché son ancien collègue, Nishizawa, qui est devenu son partenaire. Elle a enseigné dans des universités au Japon, en Autriche et aux États-Unis. Sejima a tendance à préférer le verre et les matériaux similaires au verre dans son travail. Nishizawa est originaire de Kanagawa, au Japon. Il est devenu le plus jeune récipiendaire à recevoir le prix Pritzker tout en travaillant avec Sejima.

SANAA a été fondée en 1995 et mène des projets à travers l’Europe, l’Australie, l’Asie et les États-Unis. Parmi leurs projets les plus connus, citons la boutique Christian Dior à Omotesando (Tokyo) et le 21st Century Museum of Contemporary Art (Kanazawa, Japon), The Rolex Learning Center (Suisse) et The New Museum of Contemporary Art (New York City).

Musée d'art contemporain du XXIe siècle
21st Musée d’art contemporain du siècle
Crédit photo : Ville de Kanazawa

8. Hara Hiroshi

Hara Hiroshi est un architecte et auteur qui a fait ses études au Japon et aux États-Unis. Il a obtenu un baccalauréat, une maîtrise et un doctorat de l’Université de Tokyo avant de devenir professeur agrégé à l’école. Il a publié des essais théoriques sur l’architecture, l’une de ses publications les plus célèbres étant « Discrete City ». Certains de ses projets les plus célèbres incluent le complexe de la gare de Kyoto à Kyoto, l’Umeda Sky Building à Osaka et le Sapporo Dome à Sapporo.

Enfin, Kuma Kengo est probablement l’architecte japonais le plus célèbre, né à Yokohama. Tôt dans sa vie, il a déménagé à New York où il a fréquenté l’Université de Columbia, devenant finalement professeur dans des universités aux États-Unis et au Japon. Il a fondé Kuma Lab en 2009 avec le soutien de l’Université de Tokyo. Kuma Lab est un laboratoire de recherche axé sur l’architecture et les domaines connexes tels que la durabilité et les matériaux de structure. Kuma lui-même dirige ce département. Kuma a déclaré que son objectif principal est de récupérer la tradition des bâtiments japonais et de les réinterpréter pour le 21e siècle. L’accent est mis sur la connexion entre l’intérieur et l’extérieur dans ses projets.

Avec ses propres bureaux à Tokyo et Paris, il est particulièrement connu pour sa capacité à combiner l’architecture contemporaine avec des matériaux naturels et des techniques de construction traditionnelles japonaises. La lumière et la transparence jouent un grand rôle dans ses créations. Les créations de Kuma possèdent une certaine simplicité mais se démarquent toujours et donnent envie aux passants de s’arrêter et de jeter un coup d’œil. Il a conçu certaines des nouveautés les plus étonnantes de Tokyo, telles que le centre d’information touristique d’Asakusa, le musée Nezu, la rôtisserie Starbucks Reserve à Nakameguro et La Kagu à Kagurazaka. À Saitama, Kuma a conçu la ville futuriste de Tokorozawa Sakura. Kuma a récemment eu une grande visibilité mondiale lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020, car il était responsable de la conception du stade national du Japon à Shinjuku (Tokyo) qui a servi de cadre à la cérémonie d’ouverture, entre autres événements.

Voyager au Japon

Si vous allez voyager au Japon, vous voudrez peut-être obtenir plus d’informations générales sur ce que vous voyez. Il y a tellement de choses à apprendre sur la culture, l’histoire, la société, l’art et l’architecture, et parfois il peut être facile d’oublier des détails qui peuvent vraiment donner vie à un lieu. Embauche d’un guide privé pour une journée par exemple Tokouio, Kyto, ou Kanazawa peut vraiment vous aider à profiter des villes à un niveau plus profond. Vous aurez un excellent aperçu du mode de vie japonais et des informations supplémentaires sur l’architecture que vous verrez pendant la visite si vous le souhaitez. Parce que nous organisons uniquement des visites privées, vous aurez toujours la possibilité de personnaliser votre itinéraire en fonction de vos intérêts !
??Visite privée à pied d’une journée à Tokyo (8 heures)

Ces architectes japonais ont contribué à façonner l’industrie, non seulement au Japon, mais dans le monde entier avec leurs conceptions innovantes combinant les styles traditionnels qu’ils connaissent. Ajouter une touche moderne pour garantir que leur travail sera apprécié pendant longtemps. Lequel est ton préféré?

Suivez-nous sur Instagram, Facebook et Twitter pour plus d’inspiration de voyage. Ou taguez-nous pour être présenté !

Autre article qui pourrait vous plaire


Cet article peut contenir des liens d’affiliation. Lorsque vous cliquez et effectuez un achat, nous pouvons recevoir une commission, sans frais supplémentaires pour vous.


Laisser un commentaire